EDUCATION

L' amélioration de la qualité de l'éducation à travers le renforcement des capacités des établissements scolaires

Contexte et justifications

Au Bénin, les actions entreprises ces dernières années par les acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux pour développer le système éducatif national ont permis d’obtenir de résultats encourageants en terme d’accès à l’éducation et de qualité de l’enseignement.

Néanmoins, des efforts restent à fournir car une tranche de la population rencontre encore des difficultés de plusieurs ordres. L’insuffisance d’infrastructures scolaires, l’insuffisance de matériels d’enseignement dont les manuels didactiques et le déficit d’enseignants qualifiés sont autant d’obstacles persistants.

Dans un tel contexte, trop nombreux sont encore les enfants issus de milieux défavorisés qui abandonnent très tôt l’école sans l’acquisition des compétences de base en lecture, écriture et calcul. La Fondation Claudine Talon poursuit son travail dans le domaine, visant l’objectif de construire un pays qui offre une « éducation pour tous ».

Les résultats obtenus

A. La dotation en infrastructures

Courant 2019, la Fondation a doté neuf (9) établissements scolaires d’infrastructures : six (6) écoles maternelles publiques (EMP) et trois (3) écoles primaires publiques (EPP) :

  • La construction de deux (2) modules de 3 classes, de deux (2) blocs de latrines à trois (3) cabines, d’une (1) cantine, d’un (1) raccordement à la SONEB et de deux (2) points d’eau et d’une clôture dans l’EPP de Donoukin-Lissessa dans la commune de Porto-Novo, en partenariat avec la NSIA Foundation
  • La construction de deux (2) modules de 3 classes et de deux (2) blocs de latrines dans l’EPP d’Agbanlindjehoue dans la commune de Ouidah (Inauguration en septembre 2019)
  • La construction d’un (1) module de 2 classes et d’un (1) bloc de latrines à trois (3) cabines, d’un (1) branchement particulier et d’un clôture dans l’EMP d’Agbanlindjehoue dans la commune de Ouidah (Inauguration en septembre 2019)
  • La réfection de deux (2) modules de classes, d’un (1) bloc de latrines à quatre (4) cabines et la construction d’un (1) bloc de latrines à trois (3) cabines, d’une (1) cuisine, d’un PEA, de deux (2) branchements particuliers, d’une (1) borne fontaine et d’une (1) clôture autour des EPP et EMP d’Azozin dans la commune d’Ajohoun
  • La construction de deux (2) modules de deux (2) classes, d’un (1) bloc de latrines à trois (3) cabines, d’un (1) PEA, de panneaux solaires, d’une borne fontaine, de deux (2) branchements particuliers, d’une cuisine et d’une clôture dans l’EMP de Sedje dans la commune d’Avrankou (Inauguration en septembre 2019)
  • La construction de deux (2) modules de deux (2) classes, d’un (1) bloc de latrines à trois (3) cabines, d’un (1) poste de lave-mains et d’une (1) clôture dans l’EMP de Gbakpo-Yenouacle dans la commune d’Avrankou. Ce dernier s’ajoute aux quatre (4) modules de deux (2) classes construit en 2018
  • La construction d’un (1) module de deux (2) classes, d’un (1) bloc de latrines à trois (3) cabines, d’un (1) PEA, de quatre (4) branchements particuliers, d’une (1) borne fontaine et d’une clôture dans l’EMP d’Awonou dans la commune d’Adjohoun
  • La construction d’un (1) module de deux (2) classes et d’un (1) bloc de latrines dans l’EMP de Bembereke (département du Borgou) (Inauguration en septembre 2019)

Outre les infrastructures inaugurées en 2019, dans d’autres écoles, des constructions ont été entammées et seront inaugurées en 2020 :

  • La construction de deux (2) modules de trois (3) classes et de deux (2) blocs de latrines à quatre (4) cabines, de quatre (4) postes de lave-mains, de fournitures d’éclairage photovoltaïque, d’un PEA, d’une cuisine, d’un branchement particulier et d’une clôture dans l’EPP de Wanwarou à Bembereke (département du Borgou)
  • La construction d’un (1) module de deux (2) classes, d’un (1) bloc de latrines à trois (3) cabines, d’un (1) poste de lave-mains et d’une clôture dans l’EMP de Wanwarou à Bembereke La Fondation a également procédé à des actions de plaidoyer pour que les écoles qui répondent aux critères définis par la politique nationale en la matière soient dotées en cantines scolaires.

 

B. Le recrutement et la formation d'enseignants

Le renforcement des capacités des enseignantes de l’EMP de Donoukin Lissèssa dans la commune de Porto-Novo au travers :

  • de six formations dispensées aux trois maîtresses ;
  • un équipement éducatif et pédagogique de maternelle.

Ce renforcement de compétences a fait l’objet d’un suivi régulier et d’une évaluation des maîtresses en février 2019. La fin de l’année scolaire a été célébrée avec la remise des travaux annuels des enfants à leurs parents en présence des autorités départementales de l’enseignement. Cet évènement a été une occasion pour tous les acteurs réunis de constater le travail fourni par le personnel enseignant. Cette mise à l’honneur du travail a également permis d’inviter les familles à entrer dans les classes et à se sentir concernées, dès la base dans l’éducation de leurs enfants.

  • Le recrutement de cinq enseignants, trois dans l’une des EMP et deux dans l’une des EPP. Ces deux écoles ont démarré leurs activités académiques à la rentrée scolaire 2018-2019 et les poursuivent sur l’année scolaire 2019-2020.

Le projet en chiffres

0
Écoliers impactés
0
Salles de classe dans 11 écoles primaires et 8 écoles maternelles
0
Personnels enseignants et d'appui recrutés